Menu
The Liar Princess and The Blind Prince
  • Tout support
  • PS4
  • Switch
  • Vita
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : The Liar Princess and the Blind Prince, un conte pas si éblouissant que ça
PS4 Vita
The Liar Princess and The Blind Prince
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Ryuzaki57
L'avis de Ryuzaki57
MP
Contributeur buckmountainclambake.com
21 juillet 2018 à 20:00:01
13/20

Lecteurs buckmountainclambake.com
L'avis des lecteurs (1)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
7/20
Tous les prix
Prix Support
63.90€ Vita
74.90€ PS4
78.93€ Switch
Voir toutes les offres
Partager sur :

Contributeur

Nippon Ichi Software organise chaque année un concours artistique pour déterminer sa prochaine production. Des jeux comme Yomawari Night Alone ou Rose and the Old Castle of Twilight sont issus de ce processus, avec effectivement à chaque fois une atmosphère unique doublée d'une expérience de jeu efficace. Mais l'intérêt de l'artiste et celui du joueur peuvent-ils se rencontrer à chaque fois ?

The Liar Princess and the Blind Prince, un conte pas si éblouissant que ça
Test réalisé à partir d'une version japonaise, sur une partie complétée d'environ 7 heures de jeu. The Liar Princess and The Blind Prince n'est pour l'heure pas annoncé pour l'Occident.

The Liar Princess and the Blind Prince, un conte pas si éblouissant que ça
Point de princesse au départ de Liar Princess and Blind Prince. Il n'y a que le prince et… un loup ! Bien qu'étant une bête féroce, celui-ci a un curieux passe-temps : il aime chanter, ce qu'il fait d'ailleurs plutôt bien. Si bien que chaque soir, le prince du pays voisin vient braver les dangers de la forêt pour venir l'entendre. Mais un soir, surpris par le prince, le loup attaque celui-ci par réflexe et lui fait perdre la vue.

The Wolf among us


The Liar Princess and the Blind Prince, un conte pas si éblouissant que çaThe Liar Princess and the Blind Prince, un conte pas si éblouissant que ça

Rongé par les remords, le loup se jure de rendre ses yeux au prince. Pour ce faire, il n'a d'autre choix que de passer un pacte avec la sorcière de la forêt pour pouvoir prendre forme humaine. Et tant qu'on y est, pourquoi pas en princesse ? C'est ainsi que prince et princesse repartent dans la forêt pour rencontrer la sorcière une nouvelle fois, puisque seule sa magie pourra rendre la vue au prince.

The Liar Princess and the Blind Prince, un conte pas si éblouissant que ça

C'est ainsi que l'aventure commence. Le joueur contrôle la princesse, qui garde la capacité de se transformer en loup à tout instant, et donc de pouvoir éliminer toute bestiole qui voudrait faire du tort à son prince charmant. C'est là que les choses se compliquent, car le prince est aveugle et donc ne peut pas avancer tout seul : il faut nécessairement être en forme humaine et lui prendre la main pour progresser dans les niveaux. Il faut donc jongler efficacement entre la forme princesse et la forme loup pour venir à bout des épreuves qui attendent l'étrange couple. En plus de pouvoir se défendre (ce que ne peut absolument pas faire la frêle princesse), le loup saute beaucoup plus haut et est plus lourd, ce qui a beaucoup d'importance dans nombre d'énigmes.

The Liar Princess and the Blind Prince, un conte pas si éblouissant que ça

Les énigmes, c'est comme toujours la majeure partie du gameplay. The Liar Princess and the Blind Prince regorge de puzzles à base d'interrupteurs, d'ascenseurs ou de plate-formes mouvantes. Là où ça se complique un peu, c'est que la princesse pourra aussi donner des instructions au prince. Elles sont de deux sortes : avancer sur une courte distance ou porter des objets. En particulier, il est en charge de l'éphémère lanterne, ce qui vous oblige à agir très vite. Le titre muscle ainsi son jeu dans les derniers niveaux avec de nouveaux paramètres (obscurité, téléporteurs...) et fait ainsi un peu oublier des défis un peu trop redondants jusque-là.

Les bons contes font les bons amis

The Liar Princess and the Blind Prince, un conte pas si éblouissant que ça

On trouve également des énigmes chiffrées nettement plus intéressantes et relevées, qui demandent un sens aigu de la logique et de l'observation. Il n'y en a en revanche en tout et pour tout que trois dans toute l'aventure ! C'est plutôt regrettable, et on touche là au problème majeur de ce titre : on est très en-dessous des dix heures de jeu, et assez loin du contenu offert par ses équivalents avant lui, autant en termes de variété que d'inventivité. Le jeu propose de partir à la quête de fleurs cachées dans les niveaux, mais cela ne relève que peu l'intérêt ou la durée de vie. Clairement, le compte n'y est pas. La partie plate-forme/adresse est plutôt réduite, ce qui est plutôt une bonne chose quand on a vécu l'horreur de The Firefly Diary.

The Liar Princess and the Blind Prince, un conte pas si éblouissant que ça

Comme à l'habitude pour ce type de jeu centré sur la thématique artistique, on retrouve un rendu splendide avec l'impression d'un dessin interactif entièrement réalisé au crayon. Aucun doute, c'est magnifique à suivre de bout en bout malgré des décors un peu génériques. Le conte, parsemé d'anecdotes rigolotes sur les difficultés de la princesse à agir comme une humaine, est clairement magnifique et plein de bonne humeur. Il y a en plus un côté kawaii volontairement prononcé qui rend les illustrations vraiment chouettes.

The Liar Princess and the Blind Prince, un conte pas si éblouissant que ça

Le final plein d'émotions achève de prouver la qualité de la fable. Mais c'est peut-être aussi là son défaut : c'est un bon conte pour enfants, mais ce n'est aussi que cela. Les prédécesseurs de The Liar Princess and the Blind Prince apportaient des thèmes plus sombres et une perspective plus profonde, qui sort de l'ordinaire et donc à même de plaire plus spécifiquement aux joueurs plus âgés. Il est dommage que la dernière production de Nippon Ichi Software casse cet héritage et se bloque sur un conte de fées très classique. Difficile de ne pas être touché par cette amitié improbable et les ultimes épreuves qu'elle traverse, mais les jeux précédents avaient nettement plus d'intensité narrative grâce à des scènes absolument dingues. The Liar Princess and the Blind Prince est plus "mou" dans ce qu'il raconte, et en cela ce n'est pas celui dont on se souviendra le plus.

Les notes
+Points positifs
  • Rendu graphique original et plaisant
  • Quelques casse-tête bien conçus
  • Belle histoire d'amitié…
-Points négatifs
  • … mais un peu convenue
  • Vraiment très court
  • Pas aussi varié que ses prédécesseurs
Si The Liar Princess and the Blind Prince conserve indéniablement les qualités artistiques de sa lignée, il donne fortement l'impression que Nippon Ichi Software entend proposer moins pour plus cher. La durée de vie écourtée, le manque de surprises dans l'aventure ou dans les mécaniques de jeu ne viennent pas justifier le prix fort (entre 6000 et 7000 yens, soit autour de 50 €). Un titre magnifiqu,e mais pas tout à fait satisfaisant en termes de contenu.
Profil de Ryuzaki57
L'avis de Ryuzaki57
MP
Contributeur buckmountainclambake.com
21 juillet 2018 à 20:00:01
13/20
Lecteurs buckmountainclambake.com
L'avis des lecteurs (1)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
7/20
Mis à jour le 23/07/2018
PlayStation 4 PlayStation Vita Aventure Nippon Ichi Software Fantastique
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Shadow of the Tomb Raider : cinq heures de jeu qui rassurent
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Spider-Man : quatre heures de jeu très enthousiasmantes
    PS4
  • Aperçu : NBA 2K19 : un premier contact rassurant ?
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
Derniers aperçus
buckmountainclambake.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Red Dead Redemption II
    PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Fallout 76
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Assassin's Creed Odyssey
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live